« Peuple Souverain de France » s’inscrit totalement dans l’éveil de l’humanité qui est en cours.
Cet éveil apporte une prise de conscience de nos liens avec la nature sous toutes ses formes, de la nécessité de comprendre ces liens et de les respecter, pour vivre notre développement en harmonie.

« La souveraineté individuelle » dispose que tout être vivant a des droits naturels inaliénables pour assurer sa vie et son développement.
Ces droits se devant d’être exercés dans l’harmonie du vivant et donc en responsabilité pour en obtenir l’efficience.

« La souveraineté collective » découle, pour les espèces « sociales » tel l’être humain, de l’exercice de ces droits naturels avec harmonie et responsabilité vis à vis des autres.
C’est un développement fractal, de l’individu à la famille, au village, au pays, etc. jusqu’à l’humanité entière.
Ce concept est même naturellement envisageable en cas de rencontre avec d’autres humanités.

Si nous nous définissons comme peuple souverain « de France », ce n’est que par l’histoire ayant défini la structure, les limites et la gouvernance de ce territoire, tout comme les autres pays de la planète.
C’est par la reprise de souveraineté sur notre pays, comme chaque pays se doit également de le faire, que nous pourrons évoluer en harmonie mondiale en respectant nos différences.

Du fait des évènements actuels, cette harmonie entre Peuples, face à l’adversité, se développe de façon significative, non seulement entre francophones, pour qui les distances et les frontières ne semblent même plus exister, mais également de façon globale, entre tous, par des échanges massifs d’informations et de témoignages, menant à des actions communes, ou concertées au niveau mondial.

Laisser un commentaire